Logotype Engie
Logotype Engie

ENGIE Transport Canada met son expertise au service de l’électrification du Réseau express métropolitain (REM)

Par ENGIE - 9 octobre 2019 

Montréal, le 9 octobre 2019—C’est avec fierté qu’ENGIE Transport Canada (ETC) annonce qu’elle apportera son expertise en électrification du rail au consortium NouvLR, chargé de l’ingénierie, l'approvisionnement et la construction du Réseau express métropolitain (REM). Le REM, un nouveau mode de transport de type métro léger entièrement automatisé, est le plus grand projet en transport collectif au Québec depuis l’inauguration du Métro de Montréal, il y a plus de cinquante ans. ETC a été retenue pour son expertise internationale en électrification de réseaux ferroviaires. Pour ENGIE, il s’agit du premier projet d’électrification du rail au Canada.

ETC offrira d’abord un soutien technique à l’équipe de NouvLR pour finaliser la conception du système caténaire - le système aérien comporte l’ensemble de câbles porteurs et de fils conducteurs qui alimentent les trains électriques par un courant continu de 1500 V. Ensuite, les équipes d’ETC fourniront des services clés en main d’ingénierie détaillée, de fourniture, d’installation et de mise en service du système caténaire pour l’intégralité du projet du REM.

« Nous sommes très fiers de pouvoir contribuer à la construction du REM, un grand projet d’infrastructure de transport public québécois. Nous sommes présents à Montréal depuis plus de 25 ans et ce projet démontre la capacité de nos équipes à mettre en œuvre nos solutions en infrastructures ferroviaires partout dans le monde », a déclaré Gwenaëlle Avice-Huet, Vice-présidente exécutive et Directrice générale du BU Amérique du Nord du Groupe ENGIE. « Avec ce contrat, ENGIE Transport Canada renforce ainsi son ambition d’être l’un des chefs de file comme fournisseur de systèmes pour les infrastructures de transport, notamment en métros, tramways et Lignes Grande Vitesse. ».

Le REM comportera 26 stations et traversera la grande région de Montréal sur 67 km. Les travaux effectués par ETC doivent débuter en 2020 pour s’achever en 2023, avec une mise en service progressive dès 2021 sur un premier segment.

Partager

Partager

crossmenu linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram